Sécurité générale

2406 -1- séc gen - 12318530.jpg

Par « sécurité générale » d’un bâtiment, on entend principalement les éléments suivants :

  • le compartimentage incendie  et éléments coupe-feu  (clapets, portes) : le compartimentage du bâtiment permet de limiter la propagation du feu et des fumées à travers l’établissement par la distribution intérieure et par les gaines et conduits traversant le bâtiment.
    Les matériaux coupe-feu sont une barrière efficace aussi bien contre la chaleur que contre les gaz inflammables. La réaction au feu de ces matériaux se vérifie sur base des certificats et agréments techniques afférents.
  • les chemins d’évacuation  : les issues doivent être aménagées et réparties de telle façon qu’elles permettent l’évacuation rapide, sûre et facile des occupants en cas de problème.
  • la signalisation de sécurité  : elle doit être effectuée par des symboles normalisés, répondant aux stipulations du règlement grand-ducal du 28 avril 1995, pour fournir une indication ou prescription relative à la sécurité et/ou la santé au travail, au moyen de panneaux, couleur, signal lumineux ou acoustique, communication verbale ou signal gestuel. Elle doit couvrir, entre autres, les voies d’évacuation, les équipements d’urgence, les produits dangereux, les interdictions, les équipements de sécurité, …
  • les garde-corps  : ces barrières de protection doivent protéger les endroits donnant lieu à des risques de chute en hauteur (vides d’escalier, plateformes et passerelles surélevées, ouvertures dans les planchers, trappes, fosses, excavations, baies vitrées basses, paliers, gradins, …). Leur construction implique qu’ils ne puissent pas être escaladés facilement ou qu’un enfant ne puisse glisser entre ses composants.
  • les moyens d’extinction manuel  (RIA et extincteurs) : voir fiche spécifique à ce sujet.

Notre expertise à votre service :

Nos spécialistes vérifient la sécurité générale de vos bâtiments, conformément aux normes et règles techniques en vigueur, selon les impositions des prescriptions ITM, respectivement du Règlement  SNSFP.

  • Examens préalables sur plans et documents techniques
  • Contrôles sur site avant la mise en exploitation
  • Vérification du registre de sécurité
  • Inspections périodiques 
  • Audits de sécurité

Recherche

Informations liées

Documents de référence :

  • Autorisation(s) d’exploitation applicable(s)
  • Prescriptions types ITM
  • Prescriptions Sécurité dans la Fonction Publique (Règlement grand-ducal modifié du 13 juin 1979) et
  • Loi "Commodo Incommodo" (Loi modifiée du 10 juin 1999 relative aux établissements classés)
    à consultez sur www.legilux.public.lu

Services liés

Assistance à la gestion des contrôles périodiques (suivi des équipements et programmation des contrôles)

Contact

LC Luxcontrol asbl

1, av. des Terres Rouges

BP 350 L-4004 Esch-sur-Alzette

Ralf Geiger

Tél.: +352 54 70 51-1

Fax: +352 54 04 48


E-mail: